Groupement d'achat

Groupement d'achat

Par admin perrin, publié le mardi 11 octobre 2016 18:38 - Mis à jour le lundi 17 octobre 2016 21:44
 
Le lycée Vaugelas est coordonnateur depuis plusieurs années du groupement d’achat des établissements scolaires de la Savoie, pour l’ensemble des marchés de denrées alimentaires (viande, épicerie, surgelés, produits laitiers, produits frais, pain, fruits et légumes frais …) le contrôle en hygiène alimentaire et un marché de papeterie (papier reprographie, diverses papeterie…)
 
Il regroupe tous les lycées, lycées agricoles, collèges publics et EREA du département. Le Conseil général est également adhérent pour l’atelier culinaire (la cuisine centrale qui dessert 8 collèges)
 
Le groupement d’achat correspond à un véritable atout et est impératif pour ses adhérents pour les raisons suivantes :
 
    1. un groupement de 57 adhérents représente une force d’achat bien plus conséquente que 57 EPLE individuellement, ce qui permet de proposer un coût de repas à un prix raisonnable pour les familles. Les besoins des 12 lycées s’ajoutant aux 37 collèges permettent des offres des fournisseurs bien plus intéressantes financièrement
 
    2. la qualité des produits est définie par le groupement dans ses cahiers des charges, comme le premier critère de choix. l’existence du groupement et du nombre de ces adhérents est un gage supplémentaire de sécurité alimentaire : veille sanitaire, information des adhérents sur les produits retirés du marché, réaction collective en cas de non respect de la qualité lors des livraisons
 
    3. la livraison est garantie sur tout le territoire du département et notamment dans les vallées de Maurienne et de Tarentaise dans des délais raisonnables, ce qui risque de ne plus être le cas si le fournisseur ne dispose plus d’une quantité assurée de commandes
 
    4. la filière locale et bio peut être plus développée dans l’avenir, les adhérents sont d’ores et déjà largement convaincus du bien fondé de développer un approvisionnement dans ces filières. Les cahiers des charges notamment du bio tiennent donc déjà compte des possibilités du marché local. Le marché Bio a ainsi évolué entre 2010 et 2011, avec une offre de produits plus étendus.(pain, fromage, viande, produits d’épicerie, fruits et légumes…), en respectant dans les cahiers des charges les règles du code des marchés publics .
 
    5. Les règles du groupement d’achat ont permis de limiter les hausses des produits alimentaires,au cours des années. L'ensemble des adhérents soulignent cet aspect favorable du groupement.
 
    6. Le travail en partenariat avec les fournisseurs nous permet d’évoluer, est un atout pour les groupes alimentaires qui peuvent adapter leurs offres à nos besoins de restauration collective
Pièces jointes
Aucune pièce jointe